Semaine 2 de méditation en pleine conscience

La 2è semaine de mon défi de méditation quotidienne s’est terminée hier, et j’ai fait face à bien plus de difficulté à présent que la logistique reprend le dessus !

4 donc. C’est le nombre de jours où j’ai vraiment médité…

Laissez-moi vous expliquer.

Semaine 2 jour 2

Jour très doux : j’ai choisi aujourdh’ui une méditation intitulée “Effortless five minute méditation”. Et effectivement, c’était sans effort, et les 5 minutes m’ont paru très courtes !

J’ai bien aimé l’idée centrale du commentaire : juste être. Sans effort, sans chercher à quoi que ce soit, juste être.

Puis, j’ai ajouté à cette introduction agréable une autre méditation guidée (14 minutes) intitulée “A meditation massage”… Je ne l’ai pas terminée !

C’était étrange : la voix nous guidait dans l’imagination d’un vrai massage, dans un endroit apaisant, et ça ne me parlait vraiment pas. J’ai donc juste choisi de l’interrompre.

C’est comme ça, ça fait partie de la découverte.

A demain !

Semaine 2 jour 3

Semaine 2 jour 4

Semaine 2 jour 5

Retour à la réalité très rude : la reprise d’un rythme à 6, avec toute la famille, plutôt que seule avec moi-même a eu un impact fort sur mes efforts de méditation…

Aie aie aie, 3 jours sans pratique !!

Je suis persuadée que la décision que j’avais prise de ne plus faire un article par jour, mais plutôt par semaine, pour ne pas polluer vos fils d’actualité ne m’a pas aidée : je l’avais moins présent à l’esprit.

Il faut dire qu’en plus du changement de rythme du fait de ne plus être seule, il s’agissait de journées de transferts : rdv en ambassade pour démarches de visa, récupération des petits au TGV, nuit, puis TGV avec eux, puis location de voiture, trajet, récupération des grands, retrouvailles avec les grands-parents…

Peu d’occasions de me poser, et chaque fois, e soir est arrivé sans que je m’en sois rendue compte.

D’un certain côté, je suis déçue avec moi-même : rater trois jours de suite alors que je n’en suis qu’à la deuxième de mon défi, ce n’est pas une performance…

D’un autre côté, je repense à ce que m’avait dit une amie : la méditation n’est pas un défi, elle doit venir à un moment, et être vécue. Point.

Cette amie disait : “selon moi, on ne décide pas de méditer 8 semaines. On décide de méditer aujourd’hui. Puis, demain, on le décidera peut-être encore.”

Alors, j’essaye d’en tirer leçon, et demain, je déciderai de méditer. Ce jour-là.

A demain !

Semaine 2 jour 6

Ce matin, j’ai fait face à un moment de tension.

Ayant alors besoin de respirer, je me suis dit que ce serait peut-être le meilleur moyen pour aller méditer.

Je me suis mise à l’extérieur, et me suis lancée dans une méditation guidée sur la respiration.

Je pensais qu’elle me ferait un bien fou, en fait j’ai eu beaucoup de mal à me détendre.

Tellement tendue par l’épisode précédente, j’ai dû consacrer environ 12 minutes de mes 15 de méditations à ruminer à moitié.

J’en ai tiré la leçon : c’est probablement bon de respirer après une altercation, mais ce n’est pas le moment adéquat pour une vraie méditation, en tout cas, pas pour moi.

A demain !

Semaine 2 jour 7

Cette fois, je me suis trouvée un moment de fin d’après-midi pour méditer.

Mon mari a gentiment assuré le bain, et j’ai pu m’isoler.

Comme je n’avais pas d’accès internet, j’ai choisi une méditation guidée que j’avais dans mon téléphone, de Christophe André, intitulée “S’ouvrir à l’expérience de l’instant présent”.

Dans cette méditation d’un quart d’heure, il nous invite à nous connecter à notre souffle, puis aux sons qui nous entourent. A ouvrir notre conscience à notre corps, à notre environnement.

A prendre de la hauteur pour faire partie du moment.

Je suppose que c’était le bon moment pour moi pour l’écouter. J’ai été très réceptive, et l’ai vraiment appréciée.

Est-ce un hasard ou pas, la soirée qui a suivi a été très agréable !

 

Somme toute, peu importent les écarts de ce milieu de semaine, je me sens plus que disposée à commencer la prochaine semaine en confiance.

A demain !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 réponses
  1. Duchesne
    Duchesne dit :

    Bonjour Coralie,
    Bravo pour ce défi qui est certes contraignant mais en même temps bénéfique! Tiens bon ! Moi j’essaye de faire du yoga et de la cohérence cardiaque tous les jours et quand je suis trop sollicitée dans la journée, j’embarque mes enfants dans la séance yoga , évidemment très différente mais très joyeuse!! Belle continuation! SOnia

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire