Semaines 7 et 8 de méditation en pleine conscience

Hier sonnait la fin de mon défi de méditation quotidienne., et je dois dire que ces derniers jours n’ont pas été à la hauteur de mes espérances… L’heure du bilan, qui reste dans l’ensemble positif.

Semaine 7 jour 1
Je voulais de nouveau essayer une méditation vers le sommeil, mais j’ai tellement lu, que je me suis endormie avant même de commencer la méditation…

Semaine 7 jour 2
La petite méditation de ma séance de yoga du matin confirme l’inefficacité pour moi de méditer le matin. Mon esprit ne cesse de ressasser tout ce que je voudrais accomplir pendant la journée.
Cela marche beaucoup mieux lorsque notre prof de yoga nous indique d’ajouter un bourdonnement : il s’agit de faire ce bourdonnement en expirant, et cela me permet de mieux me vider l’esprit.

Pour essayer de mieux me détendre lors de mes méditations, je décide de mettre en place une alarme à 14h.
C’est le signal que je peux prendre un mot pour moi.
Ce jour-là, ça marchera très bien, et m’apportera beaucoup de relaxation.

Semaine 7 jour 3
14h, ca sonne.
Je m’allonge presque sur le canapé, et m’aperçois pendant ma méditation que ma respiration naturelle est courte. Pourquoi ? Je ne sais. Mais c’est peut-être la première fois que je l’accepte vraiment.

Semaine 7 jour 4
14h. Méditation guidée, à l’extérieur.
C’est toujours étrange de méditer à l’extérieur de chez moi, mais je décide d’oublier le regard des gens. L’important c’est moi, et ma pratique.

Semaine 7 jours 5-6-7
We prolongé, je n’arrive pas vraiment à prendre du temps pour moi…
Seulement quelques minutes volées : sous un arbre, en attendant des amis ; devant un bouddha dans le jardin d’autres amis… C’est toujours mieux que rien !

Semaine 8 jour 1
Une méditation agréable, au bruit des vagues !
Une méditation qui est importante, car on nous a annoncé l’arrivée de l’ouragan pour le lendemain.
La journée est donc surtout occupée par les préparatifs : achat d’eau, repas préparés, lessives, fermer les volets métalliques…
Cette méditation est littéralement le calme avant la tempête…

Semaine 8 jour 2-3-4
D’abord cloitrés chez nous, à écouter le vent de l’ouragan, puis à remettre l’appartement en fonctionnement, avec des enfants dont l’école est fermée pour cause de non-rétablissement de l’électricité, je fais l’impasse sur mes méditations !!

Semaine 8 jour 5
Lorsque mon alarme sonne, et que je déplore de ne pas avoir pris le temps de méditer les jours d’avant, ma fille me dit : “laisse tomber tout ce que tu fais, et pars méditer !”
Je l’écoute, et vais dans ma chambre.
Ce seront 10 minutes qui me feront beaucoup de bien. Merci ma fille !

Semaine 8 jour 6
De même, je repense à ma fille lorsque mon alarme sonne, et je m’en félicite.
Je choisis une méditation guidée, qui m’isole complètement, et m’aide à respirer.

Semaine 8 jour 7
C’est le dernier jour de mon défi, et je le terminerai en dernière minute, avec une méditation vers le sommeil. Je sais bien, je l’ai déjà dit, que ce n’est pas l’idée de la pleine conscience, mais c’est fou comme ce que j’ai appris au cours de ces semaines peut m’aider à me détendre au moment de dormir !
C’est en tout cas une bonne manière de tirer le rideau…

Qu’aurai-je finalement appris et retiré de ce défi ?
Que la régularité dans la pratique est difficile à atteindre !
Pourtant, je peux dire que j’ai vraiment apprécié ces moments de méditation, lorsque je réussissais à me les offrir.
Je n’enlèverai donc pas mon alarme, j’espère pouvoir continuer à apprendre, et à développer ma pratique.
Je sais qu’elle fait partie des méthodes utiles pour rester centrer, ce dont nous avons tous besoin pour faire face à nos enfants de façon sereine !

Indirectement, je me suis aussi rendue compte que le fait de me poser ce défi m’a encouragée à le suivre, et à suivre mes progrès, bien plus que je ne l’aurais fait sinon.

Alors, pour m’encourager dans mes prochaines initiatives, il est fort probable que je recours de nouveau à l’idée de défi personnel… A bientôt !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *