,

Parler aux ados… Chapitre 1 : la prise en compte des sentiments

Le premier chapitre reprend bien ce que disait le livre initial : il est important d’accueillir et de valider les sentiments de l’enfant pour ouvrir la discussion.

Un principe déjà vu donc dans le premier chapitre de Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent.., et dont on a également parlé dans Parents épanouis, enfants épanouis.

Pour rappel, les différentes techniques :

Ecouter avec attention
Décrire les pensées et sentiments
Accueillir les sentiments d’un mot
Concéder dans l’imaginaire

Parfois, particulièrement dans le cas de l’ado, il faudra peut-être accueillir tout en redirigeant le comportement, rappeler les valeurs fondamentales.

Les adolescents vivent une transition difficile, et il peut être naturel de vouloir écarter les sentiments pénibles. C’est pourtant notre écoute qui peut les aider.

Essayons donc de mettre en mots ce que l’on croit que notre ado ressent.

On peut aussi partager nos opinions, mais il y a un temps pour tout, il faut d’abord faire savoir à notre enfant qu’il a été entendu.

Je me contenterai ici d’un exemple du livre, qui, contre toute attente, m’a aidée plus tard dans une situation similaire
Face à son fils qui se rend compte qu’il a devoir à rendre le lendemain, la mère fait des commentaires du type “Ne me dis pas que tu ne l’as pas terminé !  – Voilà ce qui arrive quand on s’y prend trop tard !”, et l’ado se referme complètement… A la place, un autre scénario est envisagé : celui où la mère ne fait qu’accueillir les sentiments d’un mot, et l’ado brode et commente qu’il aurait dû s’y prendre plus tôt…

Retour à l’article du livre

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire