Semaine 4 de méditation en pleine conscience

Fin de la 4è semaine de mon défi de méditation quotidienne.

Semaine 4 jour 1
C’est la deuxième fois que je me retrouve à faire une méditation vers le sommeil, contre tout conseil, mais je suis en paix avec moi-même : c’est comme pour tout, on fait ce qu’on peut !
Je suis moins épuisée que la dernière fois, et en profite plus.
De notre chambre, on entend le bruit de la mer (et celui du camion poubelle le matin, mais c’est un autre sujet !), et j’aime y prêter attention.
C’est donc très sereinement que je glisse vers le sommeil.
A demain.

Semaine 4 jour 2
Nouvelle expérience : une méditation allongée, bien que sans idée d’endormissement.
Je suis sans guide, et très attentive aux sensations physiques : les courants d’air, les mouvements de mes cheveux…
Je cherche à m’approcher des différents sons qui m’entourent, vainement…
Une expérience intéressante, car plus détachée de la posture.
A réessayer, probablement.
A demain !

Semaine 4 jour 3
Aujourd’hui, je médite dans ma chambre, j’ai du temps pour moi je ne vais pas être dérangée. Je choisis donc une méditation un petit peu plus longue, entre 20 et 25 minutes, sur le thème de la réception des émotions. Le thème inspire, mais je me sens tendue. Le guide ne me convient pas : il a rythme trop rapide pour moi.
Je l’interromps donc à la moitié, pas satisfaite.
Je décide de suivre une autre méditation, plus courte.
Celle-ci contient pas mal d’explications, et la partie méditative est vraiment brève. Elle est intéressante et différente : elle suggère l’exercice d’écouter un morceau de musique, et d’essayer de focaliser notre attention sur un instrument en particulier, en l’occurrence le saxophone.
C’est un moment agréable, mais j’en sors sans avoir vraiment l’impression d’avoir médité.
Il faudra que j’essaye autre chose.
À demain

Semaine 4 jour 4
Aujourd’hui je fête mes 40 ans et les trois derniers jours, je n’ai pas vraiment savouré mes méditations. C’était des expériences intéressantes, et nouvelles, mais qui ne m’ont pas transcendée. Aujourd’hui, j’ai vraiment envie de quelque chose de plus fort.
Je choisis donc cette journée pour m’essayer à quelque chose que me faisait vraiment envie depuis un moment : la méditation dans l’eau.
Je descends à la plage, et je m’assieds dans cet espace entre le sable et la mer, celui où l’on sent bien le mouvement des vagues.
Je me focalise sur celui-ci, à l’écoute de mes sensations à chaque mouvement. Celle qui découle de l’eau, mais également celle qui vient du mouvement du sable autour de mes pieds, de mes mains.
Au bout de plusieurs minutes, je me rends compte que, happée par ces sensations du toucher, je n’ai pas encore écouté. Alors, j’écoute. Les vagues sont fortes, elles sont bruyantes.
J’ouvre les yeux et je vois. Je vois les vagues qui se cassent sur la ligne de rochers devant, je suis le mouvement.
Je m’interroge sur la pertinence de mes autres sens : j’inspire fort pour sentir l’odeur de la mer ! L’avais-je vraiment déjà fait avant ? Je devrais, ça apporte une vraie connexion au lieu !
Enfin, je goûte. Oui les vagues sont suffisamment fortes pour que je sois régulièrement éclaboussée, et le sel vient jusque sur mes lèvres !
J’ai vraiment aimé ce moment de pleine conscience !
Tellement que…

Semaine 4 jour 5
… je recommence !
Léon, descendu sur la plage avec moi, joue un moment seul pour me laisser méditer, et, encore une fois, je savoure ce moment.
Nous passons ensuite un vrai moment bonheur tous les deux dans l’eau !
A demain.

Semaine 4 jour 6
Eh bien non… rien aujourd’hui. Cette journée du dimanche est passée sans que je prenne de moment pour moi. Il faut dire que nous nous sommes couchés tard la veille, et que je n’étais pas en haut de mon pic d’énergie…

Semaine 4 jour 7
La semaine reprend, et mon propre rythme également.
Je décide de méditer le matin, après le petit-déjeuner.
Je choisis une méditation intitulée “se détacher des pensées”. Ca reste très difficile, je ne cesse de m’évader. Mais, comme le dit Christophe André, chaque fois que l’on se rend compte que l’on a quitté l’exercice en suivant une pensée, c’est qu’on est déjà revenu.
C’est aussi cela, l’exercice de la pleine conscience !

Dans l’ensemble, une semaine qui s’est bien passée, j’attends de voir si la méditation trouve un moment plus stable dans ma journée.
Pour être honnête, je ne sens pas encore de changement en moi lié à cette expérience, mais je continue à aimer prendre ce temps.
Et puis : je ne suis qu’à la moitié de mon défi !

A la semaine prochaine.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire