,

Parler aux ados Chapitre 3 : punir ou éviter la punition

La punition… Sujet de controverse.
Passer de la punition à la conséquence, pour certains, c’est seulement de la sémantique. Mais quand on approfondit un peu le sujet, on se rend compte que ça ne l’est pas du tout.
Nous avions déjà abordé cette question dans Parler pour que les enfants… au chapitre 3 sur les punitions.

Cette fois, on parle plus spécifiquement de l’ado, mais le principe est le même.

Le message n’est pas “Je détiens tout pouvoir sur toi.” (Message envoyé lorsqu’on punit, surtout un ado), mais bien : “Je suis de ton côté, réhaussons le niveau.”
En communiquant autrement, on donne la responsabilité à l’enfant. Un message plus fort pour éviter la récidive, sans pour autant faire passer le message que c’est une mauvaise personne. Toujours rester respectueux.
C’est plus difficile que de punir l’enfant, mais mieux pour l’obliger à assumer ses responsabilités. Parce qu’en punissant, on lui permet d’ignorer son méfait et de se focaliser sur son ressentiment contre nous. En fait, ça le prive de son travail de prise de responsabilité.
Ainsi, en punissant, on peut mettre fin au comportement, mais on empêche les enfants de s’auto-corriger.

Pourquoi est-il si difficile de changer nos punitions en conséquences ? Parce qu’il est des situations pour lesquelles il n’y a pas de conséquence. Alors, le parent est frustré de ne pouvoir réellement réagir…
Mais est-il besoin de réagir ? Le seul fait de voir le résultat de ses actions est parfois suffisant…
Dans tous les cas, les étapes importantes sont :
Exprimer ses sentiments
Exprimer ses attentes
Indiquer une façon de réparer
Donner un choix
Prendre des mesures

Et si cela ne suffit pas, ou si la situation se répète,  passer à la phase de résolution de problème (déjà abordée dans Parler pour que les enfants…, mais approfondie dans le contexte de l’adolescence dans le chapitre suivant de ce livre.)

Note :
Un article pour aller plus loin sur la différence entre punition et conséquence (avertissement : il est en anglais) :
https://www.responsiveclassroom.org/punishment-vs-logical-consequences/

 

Retour à l’article du livre

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 réponses
  1. amor
    amor dit :

    bonjour que faire quand il s’agit de son conjoint qui a des attitudes non responsables et a chaque fois quilles confronte aux conséquences il le vit comme une punition et devleoppe rancoeur et ressentiment a mon égard ? pour info on a un enfant en situation de handicap qui a besoin d’une éducation d’autan plus bienveillante et congruente entre ses parents . merci

    Répondre
    • Coralie
      Coralie dit :

      Bonjour,
      J’imagine comme cela doit être difficile pour vous de ne pouvoir trouver de terrain d’entente avec votre mari. Vous semblez en souffrir d’autant plus que cela est particulièrement important pour votre enfant.
      Les adultes, comme les enfants, ont besoin d’être ecoutés et entendus, avant de s’ouvrir. Votre conjoint a probablement sa “raison positive”, et votre communication a un impact sur la manière dont il prendra les choses. Par exemple quand vous dites “des attitudes non responsables”, c’est un jugement. Plus vous resterez dans le jugement, et moins la conversation sera facile.
      Je vous recommande la lecture de “Les mots sont des fenetres – ou bien ce sont des murs” de Marshall Rosenberg. Il peut réellement vous aider.
      En attendant, pour approcher ces notions, en le transposant de l’enfant à l’adulte, car tout ceci est en fait valable dans toutes nos relations, vous pouvez consulter les articles suivants :
      https://les6doigtsdelamain.com/nuit-a-cooperation-enfants/
      https://les6doigtsdelamain.com/voir-les-besoins-derriere-toute-action/

      J’espere que cela pourra vous aider

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.