,

Au coeur… Il accuse autrui ?

Sommes-nous assez forts pour transmettre notre amour quand on est face au mensonge éhonté de l’enfant ? C’est pourtant ce que nous conseille Isabelle Filliozat dans la partie sur la répression émotionnelle d’Au coeur des émotions de l’enfant.

Elle explique en effet la situation sous cet angle-là :

Si l’enfant accuse quelqu’un d’autre, c’est justement parce qu’il s’en veut de ce qu’il a fait, parce qu’il se sent mal. Sa culpabilité est trop forte, et le pousse à aller jusqu’au mensonge. Il sait que ce qu’il a fait est mal, et ne veut se voir comme quelqu’un de mauvais.
Il est bon, et veut garder cette image-là, pour lui même et pour ses parents.

Donc, ne le culpabilisons pas.

L’important est de lui expliquer que nous l’aimons, d’un amour inconditionnel, même quand il fait des choses qui nous déplaisent. Tout le monde peut sentir la colère,la jalousie. Rassurons-le sur lui même, avant de lui expliquer que nous réprouvons le comportement. Ca l’aidera à dire la vérité la fois suivante.

Retour vers l’article du livre

Partager l'article
 
 
   
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Toutes les mères sont de mauvaises mères... et de bonnes mères.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.