La force du modèle

On dit toujours que le meilleur enseignement, c’est l’exemple.

Les enfants apprennent en nous observant. “Soyons le type de personne que nous voulons que nos enfants soient.”

Hier, j’en ai été témoin, de manière incroyable.

Nous avons déjà parlé à maintes reprises de l’importance de la validation des sentiments, et nous avons déjà vu l’effet que cela pouvait avoir sur les enfants, ajouté à d’autres compétences ou pas…

Hier matin, donc, nous faisons face à une de ces situations où l’enfant cherche une validation de son sentiment :

C’est l’heure de partir pour l’école. Anatole (2 ans et demi) est normalement en charge d’appuyer sur le bouton de l’ascenseur, mais Oscar est trop pressé, et appuie. Anatole se met à pleurer. L’ascenseur contient déjà des voisins, nous montons donc, avec Anatole en pleurs.

Alice se baisse à son niveau et lui demande :
“Anatole, tu es triste ?
– ouuuiiii….
– parce que toi tu voulais appuyer sur le bouton de l’ascenseur ?
– ouuuiiii…
– et tu n’as pas pu ?
– noon…
– eh oui, ça, c’est triste !”

Non seulement après ça Anatole se calme (très bon exemple de validation des sentiments, suffisante à l’apaisement ), mais surtout surtout, j’ai été impressionnée par la réaction d’Alice !!

Je ne lui ai pas expliqué, à elle, la démarche de validation des sentiments, comment diable l’a-t-elle si bien intégrée ??

J’ai senti comme une bouffée de joie.

Bien sûr, parce que cela signifiait que nous avions suffisamment intégré le principe pour qu’il devienne le modèle que nous donnons, mais surtout parce que je m’apercevais qu’Alice avait inconsciemment intégré qu’un sentiment, ça se reconnait. Pour elle, c’est devenu naturel.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
4 réponses
  1. Et suspendre le temps
    Et suspendre le temps dit :

    Waouh!!! C’est hyper impressionnant! Je suis scotchee et je pense presque pouvoir ressentir cette bouffee de joie que tu as eue a ce moment-la! C’est vraiment incroyable comme les enfants absorbent effectivement tout ce qui se passe autour d’eux.

    Franchement, si j’arrive a ca un jour, je pourrai etre vraiment fiere de moi!

    Depuis ce jour-la, as-tu eu d’autres situations du genre? Est-ce que ton aine a aussi bien integre le concept au point de le reproduire instinctivement ou bien est-ce du a la sensibilite personnelle d’Alice (je veux dire que chacun a sa propre sensibilite et porte de l’interet a des choses differentes, sans comparer pour autant: chacun est unique!)? En gros, pour reformuler ma question, est-ce que tous tes enfants ont absorbe cette pratique?
    Bonne journee!

    Répondre
    • Coralie
      Coralie dit :

      C’est une question intéressante !
      Sans hésitation, je peux répondre qu’ils l’absorbent tous.
      C’est moins direct en terme de répétition de nos mots chez les petits, mais ça marche à l’écoute.
      Quand on grand, oui, il est régulièrement dans des situations de ce genre.
      Aujourd’hui meme, je l’ai vu en situation de gestion de conflit, il a manoeuvré en suivant la méthode à la lettre !

      Répondre
      • Et suspendre le temps
        Et suspendre le temps dit :

        Tres bonne nouvelle donc 😀 C’est vraiment genial de pouvoir se dire que pour la generation suivante, tout cela sera naturel et leur semblera intuitif!!

        Et c’est motivant pour perseverer encore et encore 😉

        Répondre
        • Coralie
          Coralie dit :

          Oui ! Et j’ai pensé à ta question ce matin encore :
          1- quand mon grand est revenu voir les 2 petits après une altercation et leur a dit “je suis désolé d’avoir crié, j’étais énervé, je n’aurais pas dû, pardon” et leur a fait un câlin.
          2- Quand il a commenté auprès de Léon : “Je vois que tu es très énervé, et pourtant tu fais un effort pour te contrôler, c’est chouette !”
          C’est magique pour moi !

          Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire