,

Parents épanouis… chapitre 3 : Les variations dans l’écoute des sentiments

Variations sur l’expression des sentiments…

Comme nous l’avons déjà dit, l’idée est en général de recevoir les sentiments de l’autre. Pour cela, de bonnes méthodes sont proposées dans le premier chapitre de Parler pour que les enfants écoutent….

Cependant, on fait parfois face à des situations dans lesquelles il est difficile d’appliquer ces méthodes. Ici, on couvre quelques variations dans les schémas d’expression et d’écoute particuliers, auxquels il est utile d’avoir réfléchi.

Variation 1 :
Si le parent ne peut plus écouter, parce que rien n’y fait, ça ne s’arrête pas…
“Je t’entends. Tu me dis que… Et tu trouves que… Je comprends mais malheureusement je ne peux plus t’écouter. Je vais aller préparer le repas, et en même temps, je saurai à quel point tu es déçu/énervé…”

Variation 2 :
Si l’expression des sentiments est trop offensante, insultante…
“Ceci n’est pas acceptable. Je sais que tu es énervé, mais il va falloir trouver une autre façon de l’exprimer. Tu es hors limite.”

Variation 3 :
Parfois, un petit traitement de faveur peut aider.
“Alors tu ne te sens pas aimé, ça ne doit pas être agréable, je crois que c’est le bon moment pour un câlin et un chocolat chaud…”

Variation 4 :
Basculer vers l’expression créatrice. On en a déjà parlé dans Parler pour que les enfants écoutent…, et je l’ai déjà essayé avec succès.
Ici, on suggère une autre manière de mettre cette expression en place.  Sans que l’enfant se mette à dessiner, ça peut venir du parent : face à un enfant très en colère contre quelqu’un d’autre, le parent peut se mettre à écrire ce que l’enfant dit, pour l’aider à faire sortir sa colère et prendre de la distance par rapport à elle.

Variation 5 :
Parfois, l’enfant n’a pas besoin qu’on l’écoute, il a besoin d’être tranquille. C’est également à respecter.

Variation 6 :
Arrivera le moment où l’enfant aura besoin d’un message de force, de confiance, face à une situation à laquelle on ne peut rien changer.
“La vie est difficile, mais je sais que tu y feras face. J’ai vu comment tu as réagi à… Tu sais que dans notre famille, nos valeurs sont… On aimerait que les choses soient différentes, mais on va faire face à ce qu’elles sont du mieux qu’on peut.”

 

Retour à l’article du livre

13- Un nouveau portrait pour un père et une mère

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire