L’adolescent face à ses décisions !!

Une petite anecdote de cet été, qui met en valeur le fait d’enseigner à nos enfants à être en charge d’eux-mêmes.
Nous nous baladions le long d’un canal, dont la rive opposée n’était pas loin, mais pentue.

Oscar (14 ans depuis quelques jours) s’imagine sauter au dessus, se rattraper comme un chef, puis trouver un endroit pour retraverser (alors que plus de place pour prendre son élan…) plus loin, et franchir le canal comme un héros !
Je souris juste.

Il me demande :
“Mais… Tu ne me l’interdis pas ?
– Ben non, c’est à toi de savoir si tu peux le faire ou pas
– Mais… Mince, je suis dégouté !”

Je réalise que c’était confortable pour lui de s’imaginer le faire, sans en prendre le risque, tout en pensant que s’il ne le faisait pas, c’était parce que sa maman le lui interdisait, pas parce qu’il s’y refusait seul…
“Mon grand, un jour, il va falloir que tu prennes le volant, tu dois pouvoir évaluer le risque seul, et savoir prendre la bonne décision, que je sois là ou pas !”
Je le vois qui hésite, qui observe, me regarde plein d’espoir, pèse le pour et le contre… puis saute ! Il arrive tant bien que mal à s’accrocher, sans tomber dans le petit canal (assez peu profond de toute façon, on n’est pas dans un grand risque…) Puis, de l’autre côté, il cherche où retraverser… En vain.
Son père et moi l’observons, Nico commence à lui donner des conseils : “Tu devrais descendre le plus possible.” C’est aussi ce que je pense mais je glisse à Nico : “Laisse-le trouver sa propre solution.”
Et voilà qu’Oscar sort un grand tronc d’arbre, se constitue une sorte de pont, le teste, le consolide avec une autre branche… et traverse, ne mouillant qu’une chaussure !
Sa main est écorchée, mais il a testé et trouvé sa limite !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Mots-clés :
2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire