,

Au coeur… : Qu’est-ce qui est le plus précieux pour moi ?

Question numéro 6 des 7 questions à se poser dans Au coeur des émotions de l’enfant.

Ah… La notion de perspective…
Quand les enfants font des… Peut-on encore dire bêtises ? Je me souviens que Pamela Druckerman (je conseille la lecture de “Bébé made in France”) aimait bien ce mot-là ! enfin, quand ils font quelque chose qui pourrait facilement nous mettre en rogne (casser la lampe, faire pipi à côté des toilettes, que sais-je ?), une bonne question à se poser est :

Qu’est-ce qui est le plus précieux pour moi ?

Parce que la réponse à cette question sera probablement : ma relation avec mon enfant, l’assurance de mon amour pour lui/elle.
Et nous éviterons alors de réagir trop agressivement !
Il n’est pas question de ne pas leur dire que l’on n’est pas content, mais de rester dans une relation de respect. Bon sang… Ce que c’est dur.. Tellement à l’encontre de ce qu’on nous a appris…
Je trouve cette question particulièrement appropriée dans le cas où on se sent honteux du comportement de notre enfant devant les autres (La honte… Difficile de l’exprimer ! Ça, ça nous renvoie à la grammaire des émotions, dont il faudra bientôt que je vous parle !).

Quand on ressent de la honte, il est difficile de ne pas se comporter différemment – et par différemment je veux dire plus sévèrement – en sentant le regard des autres, mais recentrons-nous sur le principal, le plus précieux : la relation avec notre enfant, en ligne avec les choix éducatifs que nous avons faits.

 

Retour vers l’article du livre

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire