,

Frères et soeurs sans rivalité

freres

C’est le troisième livre que je lis de Adele Faber et Elaine Mazlish, et je suis toujours aussi enthousiasmée.

Titre original : Siblings without rivalry

Dans l’introduction, elles expliquent que ce livre est né du fait que lorsqu’elles écrivaient Parler pour que les enfants écoutent…, le chapitre sur les frères et soeurs a rapidement

pris de l’ampleur, tellement que ce n’était pas possible d’en faire un chapitre. Alors, c’est devenu un livre à part entière.
Je ne regrette pas de l’avoir lu !
On retrouve évidemment des principes de Parler pour que les enfants écoutent…, mais c’est vraiment centré sur les relations frères/soeurs, sur la façon dont on peut intervenir dans leur dynamique, commenter fomenter du positif.
Au début, j’étais un peu déroutée par le titre du livre.
Frères et soeurs sans rivalité ? Mais… les disputes entre les enfants ne sont pas forcément une question de rivalité… Il peut tout à fait y avoir une relation difficile sans qu’il y ait de rivalité, non ??
En fait, à la lecture de l’ouvrage, je me suis rendue compte que la rivalité, c’est bien plus insidieux que ce qu’on peut imaginer. Que beaucoup beaucoup des comportements agressifs des enfants entre eux découlent en fait d’une certaine forme de rivalité, et travailler là-dessus permet de rêver à un monde meilleur !

Table des matières (cliquer sur le lien du chapitre pour accéder aux détails) :

Chapitre 1 : Frères et soeurs de l’enfance à l’âge adulte
Chapitre 2 : Accueillir ce qu’ils ont sur le coeur
Chapitre 3 : La comparaison, une pratique dangereuse
Chapitre 4 : Donner pareil, c’est donner moins
Chapitre 5 : Frères et soeurs dans leurs rôles
Chapitre 6 : Les disputes
Chapitre 7 : Faire la paix avec le passé
(Pas d’entrée pour ce dernier chapitre, qui reprend simplement des idées déjà avancées)

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire