,

Parents épanouis… chapitres 9 et 10 : Nos sentiments sont bien réels / Une protection

On entre dans la deuxième partie du livre, qui s’intitule : LES PARENTS SONT DES PERSONNES
On change la focale…

Un seul article pour les deux chapitres qui se complètent.

Cette fois, on parle des sentiments des parents.
Parce qu’après tout, ils sont valides aussi, il est illusoire de penser qu’on peut faire semblant en permanence, et vivre sans tenir compte de ce qu’on ressent.

“Nous pouvons nous montrer un peu plus aimables que ce que nous ressentons, mais pas beaucoup.”
Montrer parfois ses sentiments et ses limites aussi, c’est donner à l’autre l’opportunité de les prendre en considération.

“Pas besoin de raison pour ressentir ce que nous ressentons. Le fait que nous le ressentons est une réalité en soi.”

 

Le chapitre 10, qui parle de protection, va juste un cran plus loin dans l’analyse de l’acceptation des sentiments des parents :

Savoir exprimer ce qu’on ressent, savoir poser les limites en écoutant ses sentiments, plutôt que de se forcer, revient pour le parent à se protéger, mais également à protéger l’enfant : le protéger du moment où à force de faire semblant, on va craquer, et le protéger en lui enseignant par l’exemple à se protéger.

 

Et pour creuser des manières adéquates d’exprimer sa colère, lire le chapitre 12 !

Retour à l’article du livre

13- Un nouveau portrait pour un père et une mère

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire