,

Mettre l’enfant en situation de réussite

Au détour de ma formation en ligne, j’ai entendu parler d’une expérience très simple qui m’a semblé pleine d’enseignement.

Une feuille d’exercices est donnée à des élèves de CM2.
A la moitié d’entre eux, on présente 2 exercices difficiles, puis un “normal”.
A l’autre moitié, on présente 2 exercices faciles, puis le même “normal”.
Les élèves ne savent rien.
L’expérience prouve que les élèves du 1er groupe, ayant été mis en position d’échec par les premiers exercices, réussissent moins le dernier exercice que ceux du 2è groupe, qui ont, eux, été mis en situation de réussite…

Il semble que la confiance en soi s’acquière bien par l’expérience !!

Moi qui expliquais à ma fille, lorsque nous travaillions le français ensemble (puisqu’elle ne le fait pas à l’école ici) qu’il était normal qu’elle trouve les exercices difficiles, qu’un exercice qu’elle aurait trouvé facile lui apporterait moins, j’en prends de la graine.

N’oublions pas de mettre nos enfants en position de réussite !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire