Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Vous l’avez noté dans vos bonnes résolutions : “Ca y est, c’est décidé, je vais appliquer la parentalité positive !”
Seulement voilà : on a beau décider de quelque chose, ça ne vient pas tout seul…
Non, c’est même parfois sacrément difficile !

Quand je me suis lancée sur ce chemin, il y a quelques années, je ne savais pas ce qu’était la parentalité positive, mais je savais que je voulais faire évoluer l’ambiance à la maison. J’étais décidée. Décidée en particulier à ne plus crier !!

Alors qu’approche le moment des bonnes résolutions, je suis persuadée que certain(e)s d’entre vous auront la même démarche ; et je voudrais partager avec vous mon expérience.

Note : Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. Je vous mets d’ailleurs un article de ce blog en lien plus bas, au sujet de prendre du temps pour ce qui est important. Pour cet événement, de nombreux blogueurs vont donner leur astuce.  Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Une bonne résolution doit être réaliste

Cette démarche de la “bonne résolution”, je ne l’ai pas eu qu’une seule fois, mais plusieurs.
Parce que l’un des premiers points à prendre en compte pour qu’une résolution fonctionne, c’est qu’elle ne soit pas trop ambitieuse !

Si l’on cherche à tout transformer, d’un coup, et rapidement, on se dirige droit dans le mur.
Ainsi, il s’agit plutôt de fonctionner par étapes.

Même si notre objectif est plus ambitieux, commençons par prendre la résolution de faire un premier pas. Car chaque pas nous rend plus forts. C’est ce premier pas qui nous permettra de faire le deuxième, alors même que nous ne nous en sentions pas capables à l’origine.
Nous prendrons donc des bonnes résolutions successives, au fur et à mesure de notre avancée.

La motivation

Bien sûr, il y a également les bonnes résolutions en lesquelles nous ne croyons pas vraiment, dès le départ. Pour la bonne raison que nous n’en avons pas vraiment envie !
Ce sont les résolutions que nous prenons parce que nous savons bien que “il faudrait”…

Seulement, si nous n’avons pas trouvé une vraie motivation interne, qui nous servira de moteur pour tenir, il y a fort à parier que notre décision s’évanouira bien vite…

La motivation est donc également un préalable à la résolution qui se respecte. Prenons le temps de réfléchir à ce qui compte pour nous et pourquoi nous voudrions y parvenir.

N’hésitons pas, pour cela, à prendre rendez-vous avec nous-mêmes.
Car il est important de prendre du temps pour ce qui est important. Et prendre soin de nous est important. Si nous voulons être de meilleurs parents, nous devons également nous accorder des pauses

Pourquoi les bonnes résolutions sont abandonnées ?

Imaginons à présent que nous ayons bien respecté les pré-requis.
Nous avons choisi une bonne résolution qui est :

  • réaliste
  • motivante

Et malgré ça, notre résolution a tendance à s’évanouir.

Quelle est la raison principale de cet échec ?
C’est malheureux à dire, mais je crois que la raison la plus commune, c’est l’oubli ! Tout simplement.

Nous prenons le temps de réfléchir à ce que l’on voudrait changer, nous décidons de nos bonnes résolutions, puis, la vie reprend son cours, et les bonnes résolutions tombent dans l’oubli !!
Ainsi, pour être tenue, la résolution doit nous être rappelée. Parfois, il suffit de l’avoir en tête pour avancer vers notre objectif. Pour ne pas se perdre sur le chemin.

Mon astuce

Partant de là, je crois que la meilleure astuce pour appliquer ses bonnes résolutions, c’est de mettre en place un rappel, ou un système qui nous permettra de nous le rappeler.

Ainsi, lorsque j’ai décidé de ne plus crier, j’ai affiché une main à 6 doigts dans notre salon, qui me servait de rappel. C’était une boussole qui me montrait le chemin !

Lorsque je me suis fixée ce défi de méditation en pleine conscience quotidienne, je me suis mis une alarme….

En revanche, lorsque j’ai décidé de passer ne seraient-ce que quelques minutes chaque jour en tête à tête avec ma fille, je ne l’ai jamais tenu, parce que je ne cesse d’oublier… Je sais maintenant qu’il faudra, bientôt, que je décide d’une manière claire de le garder en tête, si je veux vraiment que cela se réalise.
L’écrire ici est une bonne chose : cela m’engagera à le faire !

Ces rappels physiques représentent une idée simplissime, qui peut pourtant faire toute la différence !
Avez-vous déjà essayé ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.