L’enthousiasme de mon fils face aux grands nombres !

Que disait Céline Alvarez déjà ? Qu’on avait peu d’ambition pour nos enfants en leur proposant de compter jusqu’à 30 en maternelle ? C’est bien ce que j’ai vécu, encore une fois, la semaine dernière…

Léon, 5 ans – presque 6 – aime les nombres !
Ca tombe bien, moi aussi, et j’adore le suivre sur la piste de la découverte.
C’est incroyable comme il est des moments où l’on peut être ainsi simplement témoins de leur enthousiasme !!

“Maman, est-ce que 9 000, ça existe ?
– Oui
– Et 23 000 ?
– Oui
– Et 99 000 ?
– Oui, ça existe !”
Il écrit au fur et à mesure les nombres sur son papier…

Juste avant, nous avons eu une discussion sur l’écriture de ces nombres.
Il se demandait comment écrire 128000 et voulait l’écrire : 100 20 8 1000. Logique.
Je suis revenue à ce qu’il connaissait :
“Léon, quand tu écris 23, tu n’écris pas 20 3, pas vrai ?
– non, on écrit 23 !
– exactement. Et pareil pour 128, n’est-ce pas ? Tu te souviens ce ce que tu as vu dans ton livre hier ?”
La veille au soir, en attendant qu’on soit disponible pour l’histoire, il a tourné les pages du livre de 8 à 146, en les comptant une par une, tout en observant le nombre en bas de page…
Experience fort utile puisqu’aujourd’hui, cela l’éclaire :
“Ah non, je sais ! On écrit 128. Tu sais comment je sais ? Avec le livre !”

 

Donc, voilà mon Léon occupé à écrire des nombres.
Ca commence à peu près modestement, par 101, 102, 103…

 

 

Voyant la tendance, je lui sors des papiers, pour qu’il puisse donner libre cours à son élan !

 

 

Et il continue donc, avec ses 99 000, tandis que je suis occupée à ranger la cuisine.

“Maman, est-ce que 9 millions, ça existe ?
– Oui !”
Il l’écrit derechef.
Mais où a-t-il appris à écrire 1 000 000 ???

N’empêche, je souris à ses questions.

Juste avant l’été, il y a à peine trois mois, nous apprenions les dizaines, et le fait qu’au bout de 10 dizaines, on arrivait à la centaine ! Waouh… 100, c’est beaucoup, ça !

C’est chouette les vacances, parce que c’est le moment pendant lequel on a enfin l’occasion de faire quelques activités qu’on n’a pas le temps – ou qu’on ne prend pas le temps – de faire quand il y a école.

Ainsi, cet été, j’ai eu plusieurs occasions de discuter dizaines et centaines avec lui, on a pris des barres de 10 perles (que j’avais fabriquées pour sa grande soeur il y a quelques années), et on a appris à compter de 10 en 10.

Puis, il y a eu ce moment un peu magique, où l’on a aligné des cailloux en rangées de 10… Chacun représentant 10, chaque ligne faisait 100, au bout de 10 lignes, on avait atteint 1000 !!!

Dans les jours qui suivaient, il avait voulu compter jusqu’à 1000. Ca lui a pris plusieurs semaines. Il reprenait là où il en était resté : “Maman, j’en étais à 523…” Oui, c’est comme ça, il s’arrêtait à des nombres qui, pour nous, étaient illogiques. Mais on respecte la logique de l’enfant, non ?

Puis, les nombres étaient en pause. Du moins le croyais-je. Jusqu’à hier.
J’avais sorti des petites fiches pour que son petit frère, Anatole, 3 ans, puisse les ranger de 1 à 10, parce qu’il demandait à apprendre à compter jusqu’à 10.
Ca a suffi à rebrancher Léon…

 

 

“Maman, ça existe 99 millions ? et 1000 millions ?”
Nous voilà à parler milliards, et je montre l’écriture des grands nombres, il est impressionné !!

 

 

 

 

Il décide enfin d’essayer d’atteindre l’infini
“Je vais mettre des 0 sur tout le papier pour atteindre infinité.
– C’est possible d’atteindre l’infini ?
– Oui, si on met des 0 partout, et un 1 !
– Et si je t’apporte un autre papier, tu pourrais écrire plus de 0 ?
– oui..
– donc, est-ce qu’on peut atteindre l’infini ?
-… alors, il faudrait mettre plein de papiers et écrire des 0 sur tous !!
– et quand tu auras écrit sur plein de papiers, est-ce que je pourrais encore en apporter un pour écrire encore des 0 ?
– Non ! Puisqu’on aura déjà atteint infinité !!”

Ok ! Je crois que c’est pas mal pour aujourd’hui !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire