Les conflits : de la poule et l’oeuf…

L’autre jour, j’ai entendu une psychologue s’opposer aux tendances d’éducation positive en disant que “les enfants ont besoin de conflits, il n’y a qu’à les voir dans une cour de récréation…”
Bon, première remarque : je ne crois pas que l’éducation positive bannisse tous les conflits. En revanche, elle prône une autre façon de régler le conflit, avec plus d’écoute. Il est évidemment illusoire de penser qu’on sera toujours d’accord les uns avec les autres, mais on peut éviter de rabaisser l’autre, de l’insulter, de le mépriser…
Mais surtout, deuxième remarque, “il n’y a qu’à les voir dans une cour de récréation”… C’est une preuve qu’ils ont besoin de conflits, ça ?? Ou bien la preuve qu’ils reproduisent ce qu’ils voient ? Comment peut-on décorréler les deux ? L’argument me semble complètement fallacieux !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire