Ici et là, je vois fleurir cette idée de “journal du confinement”….

Honnêtement, je la trouve super ! Je me projette dans un projet familial, où chacun pourrait contribuer en mettant ce qu’il a aimé chaque jour, ce qu’il a appris, ce qui lui pose des difficultés…

Ca pourrait être un chouette moment partagé, l’occasion de s’ouvrir et d’échanger. On pourrait y parler des émotions qui nous traversent…

Et puis, aussi, ce serait top de pouvoir le garder en souvenir ! En souvenir de cette période littéralement extra-ordinaire…

Je m’imagine plus tard, disons dans 10 ans, ressortir le journal et le feuilleter avec les enfants, revoir tous les moments partagés..

Bien sûr, c’est une belle idée !

Et en même temps…

En même temps, ça me fait le même effet que les albums photo à faire et qui ne le sont pas : je me retrouve à me dire que je suis un peu nulle de ne pas le faire !D’autant que le concept même de journal impose un rythme “journalier” qui fait que chaque jour qui passe nous met de plus en plus en retard… L’angoisse…​

Mais chaque jour qui passe est rempli d’autres moments, partagés ou non ; chaque jour qui passe à son nombre d’heures, avec un autre rythme… et je le savoure déjà pas mal.

Alors, je ne crois que ce soit une mauvaise idée de faire un journal du confinement, au contraire ! Je reste sur cette avis que l’idée est TOP !

Et AUSSI, j’accepte que je ne peux pas faire tout ce que je trouve top…

Que c’est top aussi de lire des livres avec les enfants, de faire des jeux de société, d’aller les border dans la tente, de dîner avec les plus grands, de ranger le sous-sol, et de faire du karaoké… De travailler aussi ! De continuer à dépenser mon énergie pour aider les parents, pour développer mon activité en ligne… C’est top de prendre du temps pour moi, de profiter du décalage de l’heure du matin pour me lever avant tout le monde et lire des livres d’éducation, de me faire des oeufs pour le petit-déjeuner, et du thé toute la journée !

Il y a tellement de choses dans notre vie, tellement de moments à savourer…

Voici donc ce que je vous propose :

  • D’abord, de garder les idées de ce qui serait top et que vous ne faites pas pour le jour où vous trouverez ça suffisamment top pour que ça passe avant le reste
  • Ensuite, de vous réjouir pour les parents qui ont passé le pas, sans que cela n’ait d’influence sur vous, si ce n’est de l’inspiration
  • Enfin, d’être content de ce que vous faites à la place – parce que tout est une question de choix…

Qu’en dites-vous ?

Et puis, parce que quand même, ça me titille…

  • Si vous faites partie de ces parents qui ont réellement mis l’idée du journal du confinement en pratique, écrivez-moi pour me dire à quoi ça ressemble, qui y participe, comment vous avez commencé, ce que vous y mettez, etc !

On ne sait jamais.. on a encore quelques semaines devant nous, je pourrais bien faire passer ça sur le dessus de la pile à un moment ??

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1 réponse
  1. Lucie
    Lucie dit :

    J’avais envie de garder une trace de ce moment hors du temps et en même temps je me connais je ne sais pas m astreindre à qqchose quotidiennement. Alors je le remplis Plutôt de manière thématique : le travail a la maison, l’école à la maison, les nouvelles organisations courses sorties et puis je vais faire ensuite comme un.bullet journal : nos activités durant le confinement, les livres lus, films vus…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.