Les livres d’éducation positive fleurissent, et je n’arrive plus à suivre le rythme. Cependant, je sais qu’ils ne sont pas tous à lire, ou bien qu’ils ne vont pas tous m’apporter autant. Certains méritent que l’on s’y attarde.

C’est le cas de “200 moments de parentalité positive (ou pas)”, de Gwendoline Vessot. (lien vers le site de l’éditeur)

Autant être honnête dès le départ : je porte une attention tout particulière à ce livre, puisque j’ai participé à sa construction. Si, si ! Allez… je vous raconte !

Comment j’ai connu ce livre avant qu’il ne paraisse

Depuis le début de ce blog, évidemment, je lis aussi pas mal d’articles d’autres blogs. Et c’est comme ça qu’un jour, il y a des années, je suis tombée sur le celui de Gwen : petit bout par petit bout. J’ai déjà eu l’occasion de le citer dans certains articles d’ailleurs.
Vous dire qui de nous deux, entre Gwen et moi, a d’abord contacté l’autre serait impossible aujourd’hui, mais ce qui est sûr, c’est que notre estime mutuelle et notre amitié se sont développées à distance, au cours de riches échanges !
J’ai finalement rencontré Gwen lors d’un retour en France, quand je l’ai convaincue de me rejoindre au festival « les rendez-vous de juillet » en ..
Moments intenses (ah… Céline Alvarez..) qui ont confirmé notre amitié.

Bref, vous n’êtes peut-être pas intéressés par cette minute nostalgie, mais je voulais juste vous donner le contexte.

Contexte qui a mené au fait que j’ai été relectrice du manuscrit de Gwen au fur et à mesure de son écriture !
J’attendais donc impatiemment sa sortie.

Le principe de ces 200 moments de parentalité positive

« 200 moments », ce sont 200 moments vécus, réellement.
200 moments dans la vie de Gwendoline, lors desquels elle a cherché à appliquer les principes de l’éducation positive avec ses enfants.

En fait, Gwendoline a fait comme je le faisais au début (et qui explique chez moi la création de mon blog) : elle a décidé, lorsqu’elle a commencé à cheminer, de noter ses succès. Pour s’en nourrir, pour les ancrer, pour avancer.
Car elle avait bien senti, comme nous tous, qu’il fallait de l’énergie pour rester focalisé, et ne pas basculer dans la culpabilité.

Toutes les semaines, Gwen partageait ses notes sur son blog. Ses réussites, mais également ses difficultés et prises de recul. Et ce journal plaisait à ses lecteurs.

Un jour, alors qu’elle rédigeait son article, elle s’est mise à ajouter une analyse de l’anecdote : l’outil qu’elle utilisait, pourquoi, etc… et s’est rendue compte que ça ne correspondait pas au ton de ses partages habituels mais que ce serait très bien pour un livre !

Et c’est ce qu’elle nous livre ici :
Un recueil, parti d’un journal de sa vie, agrémenté de l’analyse de la situation.

Ce que j’adore dans ce livre

J’adore cet aspect ultra concret.
Vous qui me lisez savez que j’aime à la fois la théorie et la pratique.
J’aime m’enrichir dans les principes de l’éducation positive, et toujours apporter de l’eau à mon moulin de connaissances.
Et en même temps, je suis persuadée de l’importance des exemples concrets, de l’illustration des points théorique par des mises en situation réelles. C’est bien pour cela que je vous partage également ce que je vis, et que j’ai créé sur ce blog une catégorie spécifique, intitulée « du vécu ».

« 200 moments de parentalité positive (ou pas) » s’inscrit parfaitement dans cette lignée. Ultra concret, ultra réel.
Une vraie source d’inspiration !

Un enrichissement pour tous

Ainsi, le livre permet de suivre Gwendoline dans son apprentissage de la parentalité positive, avec ses deux enfants de 18 mois et 3 ans au début du livre, de 3 ans et 5 ans et demi à la fin.
On pourrait donc penser qu’il s’adresse particulièrement à des parents « débutants ». Pas du tout !
Gwendoline a une finesse d’analyse qui permet à tout parent d’ancrer des notions qui sont plus ou moins acquises, avec des illustrations et des formulations qui peuvent être directement réutilisées telles quelles.

Lorsque j’ai moi-même relu le livre avant de vous faire cet article, je n’ai cessé de noter des phrases à réutiliser, des idées à mettre en place.
Je suis bluffée par la pertinence de ce que partage Gwen, de l’inspiration que cela peut donner à tout parent en quête de concret.

Et si nous voulons aller plus loin, l’auteur s’est donné le mal de terminer le livre par une « boîte à outils » qui permet de faire une recherche inversée : elle y présente brièvement la théorie, et renvoie à tous les exemples qui se rapportent à chaque point.

Autant dire que l’ouvrage est sacrément bien conçu !

Avancer ensemble

Le succès crée la confiance, et avec la confiance vient le succès.
Un vrai cercle vertueux, donc.

Pour prolonger ce qu’elle a fait dans son livre, Gwen a décidé de créer un groupe Facebook, pour que les parents qui ont lu le livre puissent à leur tour partager les succès rencontrés en appliquant ce qu’ils avaient lu.
Je trouve l’idée tellement bonne que j’ai été la première à poster dans le groupe !

Mon conseil du moment est donc
1- acheter le livre « 200 moments de parentalité positive (ou pas) »
(et le meilleur moyen pour le faire : aller sur le site de l’éditeur, et utiliser mon code CoralieEIP pour avoir les frais de port offerts, et 5 euros de bon d’achat..) – Note : vous pouvez aussi consulter les avis d’autres sur amazon par ce lien-ci.
2- participer au groupe pour aller plus loin encore !

Ainsi, la communauté des parents qui grandissent en appliquant et rendant vivants les principes de respect que prône l’éducation positive grandira encore.
Youpi !

 

Ps : Si vous aimez le concret, faites aussi un tour sur cette page pour voir ce que je vous propose dans mes 39 astuces d’éducation positive.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1 réponse
  1. Émilie la fée
    Émilie la fée dit :

    merci pour cette présentation ! j’ai decouvert petit bout par petit bout il ya peu, probablement grâce à vous, et j’ai adoré son blog, une mine d’or. Jai vu qu’elle avait fait un livre et cet article le donné envie plus envie de l’acheter. Vivement mon anniversaire, ou alors je demande a la bibliothèque de l’acheter

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.