Lors de mon atelier de la semaine dernière, une maman a dit qu’elle voyait ses enfants comme des toiles vierges, sur lesquelles nous étions en charge de peindre nos valeurs et le reste…

L’image m’est restée un moment en tête.. J’adore les métaphores, mais quelque chose me gênait dans celle-ci… Et puis j’ai compris. Je préfèrerais le tourner ainsi :

Les enfants sont peut-être des toiles vierges, mais je pense que notre rôle se limite à leur offrir des couleurs. A eux de choisir lesquelles ils veulent utiliser !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.