Ma formation ?

Guide Montessori 3-6 ans

Entre 2006 et 2009, j’ai suivi une formation à distance de guide Montessori 3-6 ans.

Cela a été l’occasion de lire plusieurs livres de Maria Montessori, d’assister à des ateliers, d’apprendre les principes et les attitudes à adopter dans une classe Montessori.

Maman !

Ma première formation, c’est sans doute celle-ci, et elle continue à m’apporter au quotidien !

Car c’est en voyant les enfants, en affrontant les situations, qu’on peut réfléchir et progresser peu à peu…

L’écart d’âge de 11 ans entre le 1er et le 4è est aussi une opportunité : elle me permet d’avoir tout le panel pour mettre en pratique ce que je lis !

Mes lectures

Que ce soit, au départ, dans le club de lectures éducatives de l’école, ou bien de ma propre initiative, ce qui m’a vraiment lancée sur ce chemin sont mes lectures.

Je m’enrichis de tous les auteurs dont je parle sur ce blog, et je vous invite chaudement à faire un tour par ma bibliothèque.

La grammaire des émotions

Stage de 3 jours dispensé par l’EIREM, l’école d’Isabelle Filliozat, cette formation (que j’ai suivie en juin 2016) m’a aidée à mieux comprendre le monde des émotions, à le pénétrer pour moi et pour les autres.

Les émotions étant réellement une des clefs de voute de la parentalité positive, je me réjouis d’avoir eu l’occasion de creuser ce sujet. Un jour, c’est sûr, je vous en ferai un résumé sur ce blog…

Positive parenting solutions

C’est une maman de mon premier groupe d’ateliers qui m’a envoyé l’information d’un webinar de ce site “Positive parenting solutions”. L’approche de l’intervenante m’a vraiment plu, et je me suis dans la foulée inscrite à la formation en ligne.

Encadrant discipline positive dans la classe

Tombée amoureuse de la Discipline Positive après avoir lu Jane Nelsen, j’ai suivi en avril 2017 la seule formation qui était offerte à Puerto Rico : celle d’encadrant dans la classe.

Sans être professeur, j’ai été immédiatement inspirée !!

Je suis d’ailleurs sur des pistes pour essayer de mettre tout ceci en pratique…

CNV : modules 1 et 2

Ca faisait un bon moment que je tournais autour de la CNV, prenant et reprenant ma bible de Marshall Rosenberg, et je me suis enfin décidée, en juillet 2017, à suivre une formation sur le sujet.

Il y a peu de choses qui donnent plus d’espoir en l’humanité que de penser qu’il est possible de communiquer sans s’agresser !! J’ai hâte que la CNV soit au programme des écoles…

pano avec titre

J’aime apprendre.
L’education ne m’est pas venue de façon innée.
Quand notre premier fils, Oscar, est né, en 2002, ma tante m’a offert un livre intitulé  L’éveil de votre enfant.
Oui, je sais, le titre n’a l’air de rien, mais nous n’avons pas eu besoin de beaucoup plus pour poser les bases de notre éducation, avec beaucoup d’autonomie pour l’enfant, beaucoup de confiance entre nous et lui. Le mot semble ambitieux pour un tout petit, mais je ne vois pas comment mieux le dire : confiance qu’il apprendrait les mouvements qui lui conviendraient aux moments adéquats, confiance que s’il s’aventurait quelque part, c’est qu’il se sentait en mesure de le faire.
Ce n’etait pas toujours facile. Nous nagions un peu à contre courant, et nos parents ne comprenaient pas toujours…

Et puis, juste avant ses 3 ans, nous sommes partis vivre en Afrique du Sud.
Là, j’ai découvert la pédagogie Montessori.

Non seulement Oscar a été en école Montessori, mais j’ai moi même étudié et passé un diplôme d’encadrante Montessori 3-6 ans. L’idee etait de monter une école. (En l’absence de visa de travail, je développais d’autres idées !)
Le projet n’a finalement pas eu lieu, mais cela m’a appris beaucoup en tant que maman.

Quelques années plus tard, nous rentrions à Paris, avec Oscar et Alice, sa petite sœur née à Johannesburg.
2 années parisiennes à 100 à l’heure, où j’ai repris un job “sérieux”, (je suis ingénieur), et ai eu peu de temps pour me poser des questions.
En 2011, nous sommes repartis, cette fois pour le Mexique, alors que j’étais enceinte de notre 3e enfant. Léon est donc né à Guadalajara, 2 mois après notre arrivée.
S’installer au Mexique a été très excitant pour toute notre famille !
Il fallait apprendre une nouvelle langue, se faire de nouveaux amis… Ça a été une période très heureuse.
Notre dernière année là-bas a même été marquée par la naissance de notre 4e (et dernier !) enfant, Anatole, fin 2013.

Au cours de cette dernière année, je participais à un club de parents, animé par la psychologue de l’école. Chaque mois, elle nous donnait un livre d’éducation à lire, et nous nous retrouvions pour en discuter. J’ai appris beaucoup de choses au cours de cette année-là ! Trop. Un livre par mois, c’est trop pour bien en intégrer les principes.

Puis, nous avons encore déménagé… Cette fois, nous sommes partis vivre à Puerto Rico. Puerto Rico, c’est encore une chouette destination, parfaite pour entretenir à la fois l’anglais et l’espagnol, mais nous étions tristes de quitter le Mexique, et ça a été un vrai chamboulement pour tous.
Un changement vraiment difficile. Un appartement temporaire pendant 3 mois. L’ambiance à la maison s’est dégradée.
Puis, en janvier 2015, quelques mois après notre installation, alors que je retrouvais du temps pour moi, le petit commençant enfin la garderie à temps partiel, j’ai repris un livre que j’avais rapporté du Mexique avec moi : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent.
Cette fois, j’ai pris mon temps pour le lire. 5 mois. J’en discutais avec mon mari. Je mettais les conseils en pratique à la maison. L’ambiance en a été transformée.

Alors, j’ai continué sur ma lancée, j’ai lu d’autres livres des mêmes auteurs, puis d’autres auteurs.
En août 2015, j’ai créé un blog pour moi, pour nous. Parce que je ne voulais pas oublier ce que je lisais, parce que je voulais l’organiser. Parce que je voulais pouvoir le partager aisément avec mon mari. Parce que je voulais noter ce qui fonctionnait.
Moins de 2 ans plus tard, je réalise que nous avons parcouru un chemin formidable, et j’ai envie de le partager avec d’autres.
Ce n’est pas une envie nouvelle, ce partage a déjà eu lieu avec des proches : mon frère et ma belle-sœur, nos meilleurs amis… Mais je me rends compte a présent que j’ai des choses à apporter à beaucoup plus de gens que ça.

Deux projets sont alors nés :
Celui d’animer des ateliers de parents, ce que j’ai commencé à faire en septembre 2016, et j’en suis ravie !
Celui de créer un “vrai” blog, pour pouvoir mieux le partager.
C’est celui sur lequel vous êtes aujourd’hui. Un blog qui s’ouvre au public en octobre 2016, et qui continue à m’enrichir au quotidien !
J’y résume ce que je lis, y écris ce que j’observe, ce que je mets en pratique, y consigne mes pensées sur le sujet…

J’espère qu’il vous aidera, qu’il vous inspirera, qu’il participera à mettre une belle ambiance chez vous.

N’hésitez pas à me faire des retours, je serai toujours ravie de savoir ce que vous en pensez, ce qui vous a servi, ce qui a fonctionné ou pas chez vous…

Coralie

Contact :

* indique un champ requis

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte